Read the Council of Europe European Convention on Human Rights (4 November 1950) A)? GHT="50">
Compact version
Today's Suggestion
Read The "Macedonian Question" (by Maria Nystazopoulou-Pelekidou)
HomeAbout HR-NetNewsWeb SitesDocumentsOnline HelpUsage InformationContact us
Sunday, 15 September 2019
 
News
  Latest News (All)
     From Greece
     From Cyprus
     From Europe
     From Balkans
     From Turkey
     From USA
  Announcements
  World Press
  News Archives
Web Sites
  Hosted
  Mirrored
  Interesting Nodes
Documents
  Special Topics
  Treaties, Conventions
  Constitutions
  U.S. Agencies
  Cyprus Problem
  Other
Services
  Personal NewsPaper
  Greek Fonts
  Tools
  F.A.Q.
 

European Commission Spokesman's Briefing for 99-02-16

Midday Express: News from the EU Commission Spokesman's Briefings Directory - Previous Article - Next Article

From: EUROPA, the European Commission Server at <http://europa.eu.int>

MIDDAY EXPRESS

News from the Spokesman's midday briefing

Nouvelles du rendez-vous de midi du Porte-Paroleb

16/02/99


CONTENTS / CONTENU

  • [01] La Commission évalue le programme de stabilité de la Belgique
  • [02] Commission assesses the German stability programme
  • [03] La Commission évalue le programme de stabilité de l'Espagne
  • [04] La Commission évalue le programme de stabilité de la France
  • [05] Economic and structural reform in the EU
  • [06] Commission authorises the acquisition of the Springer-Verlagsgruppe by Bertelsmann
  • [07] La Commission approuve l'acquisition de Jet Services par TPG
  • [08] Accord multilatéral sur un nouveau cadre institutionnel devant régir le transport inter-étatique de pétrole et de gaz
  • [09] Gender mainstreaming - Pádraig Flynn speaks to European Parliament Women's Rights Committee

  • [01] La Commission évalue le programme de stabilité de la Belgique

    La Commission européenne a publié une recommandation au Conseil des ministres concernant le programme de stabilité de la Belgique. La recommandation a été émise conformément aux nouvelles procédures renforcées prévues par le pacte de stabilité et de croissance pour la surveillance des politiques économiques et budgétaires des Etats membres de l'Union européenne. Le programme de stabilité de la Belgique couvre la période 1999-2002 et prévoit de ramener le déficit des administrations publiques à 0,3% du PIB et le ratio de la dette publique brute à 106,8% du PIB d'ici la fin de la période considérée. La Commission estime que les objectifs à moyen terme de ce programme sont conformes aux dispositions du pacte de stabilité et de croissance. Par ailleurs, elle juge l'objectif intermédiaire consistant à maintenir l'excédent primaire à 6% du PIB sur l'ensemble de la période judicieux et propre à garantir une baisse régulière du niveau élevé de la dette publique. La Commission considère les mesures structurelles annoncées dans le programme comme appropriées et conformes aux grandes orientations de la politique économique arrêtées par le Conseil européen de Cardiff. Sur la base de la recommandation de la Commission, le Conseil devrait adopter un avis formel sur le programme belge le 15 mars 1999.

    [02] Commission assesses the German stability programme

    The European Commission has published a recommendation to the Council of Ministers on the German stability programme. The recommendation is made in accordance with the new reinforced procedures of the stability and growth pact for the monitoring of the economic and budgetary policies of the countries of the European Union (EU). The German stability programme covers the period 1998-2002 and projects a decline in the general government deficit ratio to 1% of GDP by the end of the period. At the same time, the debt ratio is expected to fall to 59.5% of GDP. The Commission concludes that the envisaged medium-term target is in line with the requirements of the stability and growth pact. However, the Commission considers that the deficit target represents only a minimum position, as it does not allow any additional safety margin for unforeseen developments in economic activity or government finances nor does it allow for the budgetary burden of future demographic developments. Moreover, the government deficit is expected to remain stable until 2001. The structural measures announced in the programme appear appropriate but should be combined with reforms of product and labour markets in line with the Broad Economic Guidelines agreed at the Cardiff European Council. On the basis of the Commission's recommendation, the Council is expected to adopt a formal opinion on the German programme on 15 March.

    [03] La Commission évalue le programme de stabilité de l'Espagne

    La Commission européenne a publié une recommandation au Conseil des ministres sur le programme de stabilité de l'Espagne, conformément aux nouvelles procédures renforcées du pacte de stabilité et de croissance concernant la surveillance des politiques économiques et budgétaires des pays de l'Union européenne. Le programme de stabilité espagnol, qui couvre la période 1998-2002, prévoit de transformer le déficit des administrations publiques en excédent égal à 0,1% du PIB d'ici 2002 et de ramener dans le même temps le ratio d'endettement public à 59,3% du PIB. Il entend en outre poursuivre le processus d'assainissement budgétaire qui repose sur la maîtrise des dépenses. La Commission conclut que l'objectif budgétaire retenu offre une marge de sécurité suffisante pour empêcher que le déficit ne dépasse le seuil de 3% du PIB dans un contexte de variations conjoncturelles normales, et qu'il offre de surcroît une marge supplémentaire en cas d'imprévu. L'objectif à moyen terme du programme de stabilité espagnol est conforme aux dispositions du pacte de stabilité et de croissance. La Commission recommande que le problème du vieillissement de la population qui se posera à long terme donne lieu à l'adoption de réformes additionnelles. La Commission considère que les mesures structurelles annoncées dans le programme sont conformes aux grandes orientations de politique économique arrêtées au Conseil européen de Cardiff. Sur la base de la recommandation de la Commission, le Conseil devrait rendre un avis formel concernant le programme de stabilité de l'Espagne le 15 mars prochain.

    [04] La Commission évalue le programme de stabilité de la France

    La Commission européenne a publié une recommandation adressée au Conseil des ministres et concernant le programme de stabilité de la France. Cette recommandation a été présentée conformément aux nouvelles procédures renforcées prévues par le pacte de stabilité et de croissance pour la surveillance des politiques économiques et budgétaires des pays de l'Union européenne. Le programme de stabilité de la France couvre la période 1999- 2002 et prévoit une baisse du ratio du déficit des administrations publiques : selon les deux scénarios macro-économiques présentés, celui-ci devrait être situé entre 0,8% et 1,2% du PIB à la fin de la période. Le ratio dette/PIB devrait se stabiliser en 1999 ou 2000 pour ensuite commencer à refluer tout en restant inférieur à la valeur de référence de 60% du PIB. La Commission conclut que l'objectif de moyen terme envisagé est conforme aux dispositions du pacte de stabilité et de croissance. Elle estime toutefois que le programme n'offre pas de marge de sécurité suffisante pour supporter le coût financier de nouvelles mesures de politique économique ou d'évolutions imprévues. Un contrôle rigoureux des dépenses publiques, incluant éventuellement des actions correctives en cours d'année, sera essentiel pour garantir que les objectifs budgétaires du programme seront bien respectés. La Commission considère que les mesures de politique structurelle annoncées dans le programme sont appropriées et conformes aux grandes orientations des politiques économiques arrêtées lors du Conseil européen de Cardiff. Sur la base de la recommandation de la Commission, le Conseil devrait rendre un avis formel concernant le programme de stabilité de la France le 15 mars 1999.

    [05] Economic and structural reform in the EU

    The European Commission has published a wide-ranging report on economic and structural reform in the European Union (EU). This document follows a request from the Cardiff European Council in June 1998 for reinforced economic policy coordination to ensure the smooth operation of Economic and Monetary Union (EMU). The main message is that structural reforms have an important part to play in the fight against unemployment and that their impact can be increased if all Member States act together to ensure a coherent approach. In addition, the Commission highlights the need to take account of the interaction between measures to improve the operation of markets for goods, products and capital and macro-economic policies and to maximise the benefits of the single market. The report also highlights the need for reform of tax and benefit systems to improve incentives to create and take up jobs, and for action to boost labour market flexibility and to promote investment in human capital. The report underlines the urgent need to remove the remaining obstacles to development of a pan-European risk capital market which would benefit small and medium-sized companies. Finally, the report points to the need to foster EU tax coordination and restructure public finances to prepare for the budgetary consequences of ageing.

    [06] Commission authorises the acquisition of the Springer-Verlagsgruppe by Bertelsmann

    The European Commission has authorised the take-over of the companies Springer Verlag GmbH & Co. KG, Berlin/Heidelberg and Springer-Verlag, Vienna, by the German media group Bertelsmann AG, Gütersloh. Both the Springer group and Bertelsmann are active - with different focuses - in the field of professional publishing.

    [07] La Commission approuve l'acquisition de Jet Services par TPG

    La Commission européenne a approuvé le projet d'acquisition de la société française Jet Services par TNT Post Group (qui résulte de la fusion entre la poste néerlandaise KPN et TNT Express Group). L'opération ne conférera pas à la nouvelle entité une position importante sur un des marchés de services affectés. De plus, la nouvelle entité sera confrontée à la concurrence principalement de DHL et de plusieurs autres opérateurs tels que UPS, Trans-o-flex, FedEx, Calberson. Le fait que les parties puissent offrir une gamme complète de services à leur clientèle d'entreprises (capacité principalement renforcée en France et en Europe du Sud) ne paraît pas leur fournir, à court terme, un avantage concurrentiel substantiel sur leurs concurrents.

    [08] Accord multilatéral sur un nouveau cadre institutionnel devant régir le transport inter-étatique de pétrole et de gaz

    Le programme d'assistance technique de l'Union européenne (UE) aux Nouveaux Etats Indépendants (NEI) INOGATE (Interstate Oil and Gas transport to Europe) entre dans une phase nouvelle. Un accord multilatéral sur un nouveau cadre institutionnel pour le transport inter-étatique des hydrocarbures a fait l'objet d'un large consensus entre les Etats d'Asie Centrale, du Caucase, de l'Europe de l'Est, de la Bulgarie et de la Roumanie. Le programme INOGATE est un programme d'assistance technique de l'UE dont l'objectif est d'assister les NEI à moderniser et optimiser leurs réseaux de transmission d'hydrocarbures et d'en permettre l'accès aux marchés internationaux. Il sera paraphé en présence du Commissaire Hans van den Broek lors d'une cérémonie officielle dans le cadre d'une Conférence INOGATE qui aura lieu à Bruxelles le 17 février 1999 (Bâtiment Charlemagne). La cérémonie de paraphe sera précédée par une table ronde durant laquelle sera débattue la question de l'importance de l'intégration d'Est en Ouest des infrastructures de transport des hydrocarbures ainsi que de l'extension de cet accord à la Russie, à la Turquie et aux pays de l'Europe Centrale et Orientale. Une trentaine de délégations des NEI et des pays de l'Europe Centrale et Orientale ont été invitées à cette conférence à laquelle les représentants des Etats membres de l'UE et des institutions financières internationales participeront également. Les pays du Caucase, l'Ukraine et le Tadjikistan seront représentés au niveau de leur Premiers Ministres. Les autres délégations ont annoncé leur présence au niveau Ministre ou Ambassadeur.

    [09] Gender mainstreaming - Pádraig Flynn speaks to European Parliament Women's Rights Committee

    (! embargo 3 pm !) In an address to the European Parliament's Committee on Women's Rights, the European Commissioner for Employment and Social Affairs, Pádraig Flynn, today reviewed the achievements made in gender mainstreaming and reaffirmed the priority the Commission attaches to it in its employment and other policies. Recalling that women still have fewer and less lucrative jobs in a market that often prevents them from reaching senior positions, Mr Flynn pointed to the remedial action in the European Union's ongoing employment strategy (one of whose four core pillars is equal treatment) and in the related Member State action plans for jobs, which put gender parity at the heart of national measures. The Commissioner also highlighted the new legal basis for equal opportunities provided by the Amsterdam Treaty and the fact that mainstreaming efforts stretch beyond employment into all other areas, including structural fund activities and the gender balance in decision-making fora.

    MIDDAY EXPRESS


    From EUROPA, the European Commission Server at http://europa.eu.int/
    © ECSC - EC - EAEC, Brussels-Luxembourg, 1995, 1996


    Midday Express: News from the EU Commission Spokesman's Briefings Directory - Previous Article - Next Article
    Back to Top
    Copyright © 1995-2016 HR-Net (Hellenic Resources Network). An HRI Project.
    All Rights Reserved.

    HTML by the HR-Net Group / Hellenic Resources Institute, Inc.
    midex2html v1.04 run on Tuesday, 16 February 1999 - 12:30:10 UTC