Read the Latest International Press Articles on the Cyprus Problem A)? GHT="50">
Compact version
Today's Suggestion
Read The "Macedonian Question" (by Maria Nystazopoulou-Pelekidou)
HomeAbout HR-NetNewsWeb SitesDocumentsOnline HelpUsage InformationContact us
Saturday, 20 April 2019
 
News
  Latest News (All)
     From Greece
     From Cyprus
     From Europe
     From Balkans
     From Turkey
     From USA
  Announcements
  World Press
  News Archives
Web Sites
  Hosted
  Mirrored
  Interesting Nodes
Documents
  Special Topics
  Treaties, Conventions
  Constitutions
  U.S. Agencies
  Cyprus Problem
  Other
Services
  Personal NewsPaper
  Greek Fonts
  Tools
  F.A.Q.
 

European Commission Spokesman's Briefing for 01-01-11

Midday Express: News from the EU Commission Spokesman's Briefings Directory - Previous Article - Next Article

From: EUROPA, the European Commission Server at <http://europa.eu.int>

MIDDAY EXPRESS

News from the Spokesman's midday briefing

Nouvelles du rendez-vous de midi du Service Presse et Communicationb

Midday Express 11/01/2001

  • [01] Services : Commission launches new strategy to dismantle remaining barriers The European Commission has launched a major new strategy to improve the practical working of the Internal Market by ensuring that service providers can operate as easily throughout the EU as they can in any single Member State. The Commission's initiative responds to a specific request from the Lisbon European Council in the context of making the EU the most competitive economy in the world within ten years. The aim of the strategy is to eliminate by the end of 2002 all barriers that can currently prevent a business model successful pioneered in one Member State from being introduced elsewhere in the Union. Currently, red tape all too often stops cross-border competition in services, restricts choice and increases costs for business and private customers and so limits economic growth and job creation. Under the Strategy, the Commission will in 2001 accelerate a number of initiatives in specific problem areas (such as recognition of qualifications and sales promotions) whilst in parallel rigourously analysing persistent barriers to cross-frontier movement of services and where necessary pursuing infringement procedures. In 2002, the Commission will set a precise timetable for Member States to dismantle specific barriers identified, present non-legislative supporting measures (e.g. codes of conduct) and propose harmonised rules for service provision where strictly necessary. It will also propose a mechanism to ensure that in other areas EU Member States will be required to recognise each others' rules and practices, rather than impose their own, whilst ensuring a high level of protection of public interest objectives.
  • [02] Increased scope for electricity imports competition in Northern Europe - a step forward towards an internal market for electricity Following European Commission concerns, electricity companies E.ON of Germany, Norway's Statkraf and Elsam of Denmark agreed to free capacity on key power cables linking the high tension electricity grids of Scandinavian countries to Germany. Commenting on the case, Competition Commissioner Mario Monti said : "This is a very welcome step towards the creation of a European single market for electricity. Without an open and non- discriminatory access to interconnectors there can be no real competition as the established power firms could monopolise the scarce capacity available for themselves. And without intra-EU trade in electricity the benefits to the customers in terms of lower prices would be delayed."
  • [03] La Commission approuve un programme d'aide de 1.493,2 millions d'euros en faveur de la région Auvergne La Commission européenne a approuvé un programme pour la région Auvergne en France pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 357,9 millions d'euros de ressources communautaires. Ce financement permettra de mobiliser près de 1.493,2 millions d'euros d'investissements. Il est prévu de pouvoir créer en Auvergne entre 8.000 et 9.000 emplois nets, de mettre en place 36.000 stages de formation individuels et d'aider environ 2.700 PME/PMI.
  • [04] La Commission approuve un programe d'aide de 1.138,7 millions d'euros en faveur de la région Picardie La Commission européenne a approuvé un programme pour la région Picardie pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 258,9 millions d'euros de ressources communautaires. Ce financement permettra de mobiliser près de 1.138,7 millions d'euros d'investissements, de créer 8.000 emplois, de mettre en place 10.000 stages individuels de formation et de préformation et d'aider 2.000 PME.
  • [05] La Commission approuve un programme d'aide de 1.583,8 millions d'euros en faveur de la région Rhône-Alpes La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de la région Rhône-Alpes pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 465,6 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 1.583,8 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à créer 21.000 emplois, à financer environ 28.000 stages individuels de formation et à aider directement 900 PME.
  • [06] La Commission arrête une décision de principe sur un programme d'aide de 868,7 millions d'euros en faveur de la région Bourgogne La Commission européenne a arrêté une décision de principe approuvant un programme pour le développement régional de la Bourgogne pour la période 2000-2006. Ce programme relève de l'objectif 2 des fonds structurels (régions en reconversion économique et sociale) et de la période transitoire : le montant alloué des fonds structurels est de 233,7 millions d'euros et du Feoga-G de 45,6 millions d'euros pour un total de 279,3 millions d'euros de ressources communautaires qui seront consacrés à la reconversion industrielle et agricole de cette région française. Ces financements permettront de mobiliser près de 868,7 millions d'euros d'investissements et visent la création d'environ 1.200 emplois durables et le maintien d'environ 1.800 autres emplois dans les différents secteurs de l'économie de la région. 15.000 personnes bénéficieront de l'intervention du FSE pour des cours de formation et d'insertion, dont 45% de femmes. Plus de 1.000 PME seront concernées par le programme.
  • [07] La Commission approuve un programme d'aide de 1 058,2 millions d'euros en faveur de la région Poitou-Charentes La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional du Poitou-Charentes pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 311,6 millions d'euros de ressources communautaires. Ce financement permettra de mobiliser près de 1.058,2 millions d'euros d'investissements, de créer ou sauvegarder quelque 8.500 emplois, de rendre accessible une formation à 27.000 personnes et d'aider directement plus de 3.000 PME/PMI.
  • [08] La Commission approuve un programme d'aide de 1.276 millions d'euros en faveur de la région Nord Pas de Calais La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional du Nord Pas de Calais pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 608,2 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 1.276 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera en priorité à réduire le taux de chômage régional par la création attendue de plus de 13.200 emplois sur la période.
  • [09] La Commission approuve un programme d'aide de 1.319,2 millions d'euros en faveur de la région Midi-Pyrénées La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de Midi-Pyrénées pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 496,3 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 1.319,2 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à créer 13.500 emplois directs nets avec l'objectif de baisser le taux de chômage en dessous de 10%, à augmenter la création des TPE/PME/PMI de 5% par an sur la période, à augmenter le nombre de stagiaires dans les structures de formation professionnelle de 15% et la formation des chefs d'entreprises des TPE (y compris agricoles) de 20%.
  • [10] La Commission approuve un programme d'aide de 507 millions d'euros en faveur de la Lorraine La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de la Lorraine pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 411,6 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 507 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à créer, compte tenu des nombreuses suppressions d'emplois prévues, 1.200 emplois directs nets, à financer environ 1.500 stages individuels de formation par an et à aider directement plusieurs centaines de PME.
  • [11] La Commission approuve un programme d'aide de 1.870,9 millions d'euros en faveur de la région Pays de la Loire La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional du Pays de la Loire pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 440,7 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 1.870,9 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à créer 33.000 emplois directs nets, à financer environ 14.000 stages individuels de formation et à aider directement 850 PME.
  • [12] La Commission approuve un programme d'aide de 575,3 millions d'euros en faveur de la région Limousin La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional du Limousin pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 185,2 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 575,3 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à stabiliser le nombre d'emplois dans une région connaissant un fort exode démographique et à créer 100 nouvelles entreprises par an tout en soutenant plusieurs centaines de PME.
  • [13] La Commission approuve un programme d'aide de 273 millions d'euros en faveur de l'Ile-de-France La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de l'Ile-de-France pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 142,3 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 273 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. Par les différentes actions prévues d'aides à la formation et aux entreprises, l'ensemble de ces financements vise notamment, pour ce territoire 'en décrochage', à suivre les tendances régionales (par exemple en matière d'emploi salarié), ou à rattraper la situation régionale au terme du programme (par exemple pour le chômage de longue durée).
  • [14] La Commission approuve un programme d'aide de 1.338,1 millions d'euros en faveur de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de la Provence-Alpes-Côte d'Azur au cours des sept années à venir. Il prévoit l'attribution de 339,9 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 1.338,1 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à créer 7.500 emplois directs nets, à aider plusieurs centaines de PME, et à soutenir les actions de formation, soit en entreprise, soit pour les demandeurs d'emploi.
  • [15] La Commission approuve un programme d'aide de 1.117,2 millions d'euros en faveur de la région Languedoc-Roussillon La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional du Languedoc-Roussillon au cours des sept années à venir. Ce programme prévoit l'attribution de 316 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 1.117,2 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à créer 12.700 emplois directs nets et à maintenir 7.800 emplois, à aider directement plusieurs centaines de PME, et à soutenir la formation de 28.000 actifs.
  • [16] La Commission approuve un programme d'aide de 433 millions d'euros en faveur la région Franche-Comté La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de la Franche-Comté pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 211 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser environ 433 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à créer 7.700 emplois, à aider directement plusieurs centaines de PME, et à réduire le nombre de demandeurs d'emploi, notamment des jeunes et des femmes.
  • [17] La Commission approuve un programme d'aide de 457 millions d'euros en faveur de la région Champagne-Ardenne La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de la Champagne-Ardenne pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 220 millions d'euros de ressources communautaires, auxquels s'ajoutent 457 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements permettra de créer 9.000 emplois directs nets, de financer environ 8.000 stages individuels de formation et d'aider directement plusieurs milliers de PME et d'exploitations agricoles.
  • [18] La Commission arrête une décision de principe sur un programme d'aide de 732,6 millions d'euros en faveur de la région Centre La Commission européenne a arrêté une décision de principe approuvant le document unique de programmation pour la région Centre pour la période 2000- 2006. Ce programme relève de l'objectif 2 et de la période transitoire : le montant alloué des fonds structurels est 199,3 millions d'euros et du Feoga- G de 27,7 millions d'euros pour un total de 227 millions d'euros de ressources communautaires qui seront consacrés à la reconversion industrielle et agricole de la région. Ces financements permettront de mobiliser près de 732,6 millions d'euros d'investissements et visent la création d'environ 1.350 emplois durables et le maintien d'environ 500 autres emplois dans les différents secteurs de l'économie de la région. 14.600 personnes bénéficieront de l'intervention du FSE pour des cours de formation et d'insertion. Près de 1.000 entreprises seront touchées par le programme.
  • [19] La Commission approuve un programme d'aide de 675,9 millions d'euros en faveur de la région Haute-Normandie La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de la Haute-Normandie pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 312,8 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 675,9 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à réduire le taux de chômage et à atteindre le taux du niveau national pour la création d'entreprises. La mise en oeuvre du projet PORT 2000 devrait permettre de pérenniser les 25.800 emplois existants, de créer 7.000 emplois directs et environ 3.000 emplois pendant la durée des travaux (cinq ans). En matière de formation, la priorité sera donné aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC).
  • [20] La Commission approuve un programme d'aide de 1.411,3 millions d'euros en faveur de la région Bretagne La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de la Bretagne pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 460,3 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 1.411,3 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à maintenir ou à créer 11.500 emplois directs nets, à financer environ 16.500 stages individuels de formation par an et à aider directement 4.500 PME.
  • [21] La Commission approuve un programme d'aide de 786 millions d'euros en faveur de la Basse-Normandie La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de la Basse-Normandie pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 305,6 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser environ 786 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à rattraper le taux de croissance de l'emploi salarié régional, et à aider directement plusieurs centaines de PME.
  • [22] La Commission approuve un programme d'aide de 339,6 millions d'euros en faveur de la région de l'Alsace La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de l'Alsace pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 109,7 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 339,6 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera à créer 800 emplois directs nets, à financer environ 2.000 stages individuels de formation par an et à aider directement plusieurs centaines de PME.
  • [23] La Commission approuve un programme d'aide de 1.906 millions d'euros en faveur de la région Aquitaine La Commission européenne a approuvé un programme pour le développement régional de l'Aquitaine pour la période 2000-2006. Il prévoit l'attribution de 535 millions d'euros de financements communautaires, laquelle permettra de mobiliser près de 1.906 millions d'euros d'investissements en provenance du secteur public et privé. L'ensemble de ces financements visera en priorité à réduire l'écart du taux de chômage régional par rapport à la moyenne nationale par la création attendue de plus de 13.000 emplois sur la période.
  • [24] La Commission approuve un programme d'aide de 34,7 millions d'euros en faveur du Programme national informatique en France La Commission européenne a approuvé le "document unique de programmation" (DOCUP) pour le Programme national informatique en France pour les sept années à venir. Il prévoit l'attribution de 19,3 millions d'euros de ressources communautaires. Ce financement mobilisera près de 34,7 millions d'euros d'investissements. Le programme permettra de gérer, de suivre et d'évaluer plus de 10 milliards d'euros d'aides communautaires grâce à un logiciel unique déployé dans les 26 régions françaises.
  • [25] La Commission approuve une aide de 687 millions d'euros pour Berlin- Est La Commission européenne a approuvé le programme de développement régional pour Berlin-Est. Ce programme prévoit l'attribution de 687,558 millions d'euros de financements communautaires, destinés à favoriser le développement économique et l'ajustement structurel de Berlin-Est. Au total, cette intervention communautaire permettra de mobiliser près de 2120 millions d'euros d'investissements, dont 406 millions d'euros émanant du secteur public et 1.027 millions d'euros en provenance du secteur privé. Ce programme couvre la période 2000-2006 et s'inscrit dans le cadre du soutien à destination des régions en retard de développement (l'objectif 1 des fonds structurels), auquel Berlin-Est est éligible à titre transitoire (jusqu'en 2005). Mettant notamment l'accent sur l'amélioration de la compétitivité des entreprises, le développement des infrastructures productives et la recherche-développement, il vise à créer ou maintenir 26.800 emplois à temps plein, et à fournir de l'emploi temporaire pour un équivalent de 4.225 postes à temps plein.
  • [26] Commission approves a euro 7 billion development programme for Brandenburg The European Commission has approved Brandenburg's Operational Programme for 2000-2006. The programme, which is intended to promote the region's development and structural adjustment, aims to create or maintain 30,000 jobs and temporary employment for about 40,000 full time equivalents, and to provide 204,000 people with training designed to avert the risk of unemployment. The programme amounts to almost euro 7 billion, euro 3.09 billion of which will be financed by the EU's Structural Funds. The public and private sectors will finance the remainder (with contributions of euro 1.84 billion and euro 1.80 billion respectively). This Operational Programme forms part of the EU's Objective 11 programme under the Structural fund.
  • [27] Autre matériel diffusé Discours de Mme Diamantopoulou : "Modernising Europe's Labour Markets - can it be done ?" au Centre for European Policy Studies (! embargo 14h00 !)

    MIDDAY EXPRESS


    From EUROPA, the European Commission Server at http://europa.eu.int/
    © ECSC - EC - EAEC, Brussels-Luxembourg, 1995, 1996


    Midday Express: News from the EU Commission Spokesman's Briefings Directory - Previous Article - Next Article
  • Back to Top
    Copyright © 1995-2016 HR-Net (Hellenic Resources Network). An HRI Project.
    All Rights Reserved.

    HTML by the HR-Net Group / Hellenic Resources Institute, Inc.
    midex2html v1.04 run on Thursday, 11 January 2001 - 12:30:08 UTC